Visiter Ventoux-provence / Visit Ventoux-provence

Fermer

Aux origines, la foire Saint-Siffrein

En 1525 le Pape Clément VII, souverain du Comtat Venaissin, crée la foire Saint-Siffrein du nom de l’évêque de Carpentras. Le pontife confirme alors la vocation commerçante de la ville de Carpentras, qu’historiens et archéologues lui attribuent déjà depuis sa fondation par la tribu gauloise des Méminiens.

Tout d’abord fête religieuse, accompagnée de longues processions et de chants à la gloire de Saint Siffrein, elle fait venir des quatre coins du Comtat. En effet les croyants accourent en nombre en espérant être protégés pour l’année contre tous les malheurs et autres calamités ou épidémies.

Mais il faut bien nourrir ces personnes… et les divertir ! La Foire est née de ce besoin. On y achète ses bêtes, des marchandises, on profite au passage des auberges et tavernes, des animations en ville comme des défilés de fifres et tambours, des spectacles de théâtre, de marionnettes, de danse, des montreurs d'animaux sauvages et exotiques etc.

La foire de Saint-Siffrein s'impose rapidement et durablement dans le calendrier des échanges. Depuis bientôt 500 ans, elle constitue un moment privilégié, sur plusieurs jours, où les professionnels de tous secteurs, du territoire et d'ailleurs, se rencontrent et font affaires. C'est aussi pour les habitants de la région l'occasion d'acheter des produits pouvant provenir de contrées lointaines ou de la proche campagne.

Depuis des générations, en rompant avec le quotidien, la foire de Saint-Siffrein a marqué la mémoire de chacun, qui le souvenir d'une sucrerie, qui celui d'un bijou ou tel autre l'image d'une foule joyeuse malgré les premiers jours de froid.

C'est dans le respect de cette histoire, de cette tradition et de ces souvenirs qu'a été pensé le salon Ventoux Provence Expo en remplacement de la foire exposition et toujours aux côtés de la foire Saint-Siffrein.

Ne ratez pas !

Tourisme \ Gastronomie \ Loisirs \ Patrimoine \ Artisanat

Ventoux Provence Expo, un concept contemporain de la foire traditionnelle.

Les cibles

Elles sont au nombre de deux, on distingue une cible B to B : professionnels du tourisme ; et une cible B to C, le public vauclusien et des départements limitrophes, les familles. Sur un périmètre couvrant Montpellier, Aix, Valence, il faut faire briller l’évènement auprès des voyagistes, autocaristes, excursionnistes, agences de voyage, tour-opérateurs mais aussi les prescripteurs que constituent les offices de tourisme sur un périmètre régional Région Sud, Drôme, Ardèche et Occitanie. Un objectif envisageable est une montée en puissance sur les 2 prochaines éditions pour une couverture nationale à l’occasion du 500ème anniversaire. Il faut capter un large public pour mieux convaincre les professionnels.

L'état des lieux

Fort du succès de la foire, avec le désir de s’inscrire dans cette continuité et compte tenu des nouvelles attentes du public, il apparaît évident que sonne l’heure du renouveau de cette fête pluri-centenaire et d’en dessiner les nouveaux contours. À plus forte raison à l’aube de son 500ème anniversaire que nous voulons exceptionnel. Il s’agit dès lors de se réinventer dans le respect d’une tradition innovante, se recentrer sur notre terroir, nos spécificités, notre richesse touristique, patrimoniale au sens large, et culturelle.

L'objectif

Grâce au soutien des acteurs institutionnels du territoire, l’enthousiasmant défi qui s’offre à nous consistera à faire venir un large public familial et local, fin novembre, à Carpentras pour convaincre les « professionnel du tourisme », notre cible de prescripteurs, de la légitimité de l’offre disponible sur tous les versants, tant géographiques que distrayants, du Ventoux. 

La clé du succès réside dans la constatation par ces prescripteurs de la plus-value qu’apporte notre territoire pour le bien-être et la distraction des familles ; que ce soit sur un plan culturel, sportif, gastronomique, etc… toutes ces spécificités qui font la richesse du terreau développé depuis des génération par les comtadins pour rayonner au-delà de nos frontières régionales. Il s’agit maintenant d’offrir à notre géant de Provence l’écrin hors du commun qu’il mérite et que l’on souhaite chaleureux et séduisant afin de s’attirer un large public européen, friand de nature, adepte du grand-air, exigeant de l’accueil, gourmand de saveurs, curieux de nouveaux horizons, bref un public aventureux certes, mais néanmoins raisonnable dans ses choix de loisirs et ses pratiques gourmandes et sportives.

L’appui des Offices de Tourisme, de la communauté d’agglo :
La CoVe et du Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux seront les leviers indéfectibles qui donneront à cet évènement tout le succès qu’il mérite et le rayonnement nécessaire à la valorisation de la richesse de ces terres qui nous entourent.

Le temps

En termes de temporalité, l’héritage, la transmission de la traditionnelle fête de la Saint-Siffrein, nous semble être une période intermédiaire et vraisemblablement judicieuse pour faire venir les autocaristes, tour-opérateurs, et autres agences de voyage ; les accompagner dans la conception de séjours clés en main ou à la carte, pour une clientèle toujours plus exigeante. Réaliser un véritable catalogue vivant de l’offre touristique : des solutions d’hébergement (de bienvenue à la Ferme à l’hôtellerie de luxe), des propositions d’animations (de l’accrobranche aux festivals estivaux), des offres de pratiques sportives (en particulier l’escalade et le cyclisme) sans oublier les bonnes tables, les producteurs locaux et l’artisanat d’exception.

L'espace

    Un lieu

    Sur le parking Saint-Labre sous les allées Jean-Jaurès, une structure dôme, avec parties cristal de 15 mètres sous plafond pour la lumière et la sensation d’espace. On aura une vue imprenable du parking dit des platanes, ce qui participera de son rayonnement sur un public local. Cet écrin de 85 m sur 30 m

    soit 2550 m2 est destiné à accueillir 60 exposants. De façon immersive et à la manière d’un village de Provence. La volonté de l’équipe organisatrice est de créer, dès l’entrée, un effet immersif dans une structure innovante.

    Le parc d’attraction du Ventoux, comme un concentré de la pluralité des offres. Il faut capter les familles qui doivent pouvoir y passer la journée et y rester pour certaines jusqu’à 23h00.

    Une scénographie

    Le maître mot : la nature. À l’entrée, des aménagements qui figurent une place de village : fontaine, terrain de boule, banc pour s’asseoir, jeux pour enfants, etc… ou un monumental mur de Lavande par exemple. Comme l’annonce d’un lieu où passer la journée en famille. De là partent des rues/venelles à destination d’univers immersifs où chacun, du grand-père à la petite fille y aura son content : reconstitution d’un parcours d’accrobranche, ateliers artisanaux en action, fabrication de produit de beauté, espace restauration et tables comme à la ferme pour des moments conviviaux, parcours d’escalade, essais de cycles dernier cri, dégustation de trésors du terroir, découverte de la flore et de la faune, etc. 

    Un rythme

    Ces espaces/quartiers vivront tout au long de la journée et jusqu’à la nuit (17h05 tombée du jour) au tempo des différents temps forts proposés : concerts, ateliers de pâtisserie et ateliers de cuisine des disciples d’Escoffier retransmis en direct sur écran géant, activités ludiques, démonstration de chiens de berger, tonte de moutons, fabrication de fromages, coutellerie, etc. Certains seront en accès libre, d’autres payants.

    Une exigence

    Les exposants répondront à un appel à candidature et devront répondre à un strict cahier des charges en cours d’élaboration et mentionnant entre autres ces thématiques dans l’air du temps :

    - Respect de l’environnement et du bien-être animal

    - Production Bio

    - Empreinte carbone réduite

    - Éco-conception

    - Développement durable

    - Recyclage

    Quel que soit leur domaine d’activité ils seront soumis à un comité de sélection. En effet, qu’il s’agisse de produits alimentaires, de soins du corps, de métiers d’art, d’éléments de décoration intérieure ou extérieure on ne trouvera que des fabricants, producteurs, éleveurs opérants sur le territoire évoqué ci-après.

    Le territoire

    LE TERRITOIRE

    Il représente près de 700 km2 soit 60 communes concernées, pour près de 150.000 habitants. On y trouve des communes emblématiques pour leur attractivité et leur spécificité culturale, patrimoniale, architecturale, etc. , des communes de premier choix en tant que destination touristique.

    Un territoire fort de ses tutelles et institutions :

    • Le Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux - 37 communes


    La CoVe - Communauté d’agglo. Ventoux Comtat Venaissin
    70.298 habitants - 25 communes


    La communauté de communes Vaison-Ventoux
    17.000 habitants - 19 communes


    La communauté de communes Ventoux-Sud
    10.000 habitants - 11 communes


    Les Sorgues du Comtat
    50.000 habitants - 5 communes

    • Le Département de Vaucluse

    • La Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Ce territoire est par ailleurs riche d’un certain nombre d’institutionnels « terroir » sur lesquels s’appuyer parmi lesquels :
    l’AOC Ventoux, les Confréries de la fraise, figue, asperge, truffe, etc. qui ont une activité sur le printemps/été. On trouvera également parmi des incontournables du loisir comme le Parc Spirou, Wave island, etc…

    Les relais

    Les publications VPE

    La plaquette de présentation

    Télécharger

    • France Bleu Vaucluse

    • France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

    • La Provence

    • Vaucluse Matin

    • L’Écho du Mardi

    • Les carnets du Ventoux

    • Les Offices de tourisme


    Les influenceurs de réseaux sociaux


    La presse spécialisée : gourmande - sport nature
    cyclisme - loisirs - tourisme.

    Actualités

    Voir tous les medias